Atelier de street photography, Rachel Monosov et Lisa Lapierre, Inde, 2017 © THALIE ART FOUNDATION

Projet hors les murs

Bilan de la résidence artistique et pédagogique (INDE)

Chers Amis,

Vous avez été sensibles à l’action éducative et artistique menée par Thalie Art Foundation en Inde du Sud, à Meikandaar School, située à Manachanallur, à 30 kms de Trichy dans le Tamil Nadu. Une école pour les enfants défavorisés, anciennement la caste des Intouchables, abolie en 1948 mais toujours présente dans les mœurs de la société indienne.

Pendant trois semaines, des artistes sélectionnés pour leur pratique engagée et leur esprit pédagogique, ont animé des ateliers photo, vidéo, sculpture, dessins et collages et ont présenté les fruits de leurs workshops dans le cadre d’une exposition collective. Ce fût une grande fête le jour du vernissage dans l’école. Tous les parents se sont déplacés pour découvrir l’exposition, autant dire un événement à Manachanallur, ville de 140 000 habitants dans l’Inde du Sud. Des danses traditionnelles ont ponctué l’événement et les enfants ont pu témoigner de leur expérience et partager leur joie d’avoir réalisé une œuvre artistique.

Une centaine d’écoliers de 6 à 16 ans ont participé à ces ateliers initiés et produits par Thalie Art Fondation; pour la majorité, leurs parents sont illettrés et travaillent dans les champs ou à l’usine. Le contact avec les artistes et les différentes pratiques abordées ont permis aux enfants de susciter leur créativité et de développer une certaine autonomie de pensée. Aucune éducation artistique n’est au programme académique des écoles publiques en Inde, et ce, jusqu’à l’entrée à l’université. Considérant cet état de fait comme une carence à leur cursus, Thalie Art Foundation souhaite modéliser ce programme pour cette école de village, et à terme le pérenniser dans d’autres établissements.

Nous souhaitons poursuivre ce programme artistique dans cette école en Inde et le pérenniser, ayant la conviction qu’il offre à tous ces enfants une pensée latérale, aiguise un esprit critique et la créativité, outils indispensables pour la construction de toute personnalité. 

Si vous souhaitez nous soutenir dans cette démarche et parrainer un enfant dans cet apprentissage :
faites_un_don_25_black

Pour en savoir plus sur Meikandaar School et Human Uplift Trust, cliquez ici.

Photo : DR / Thalie Art Foundation

Projet hors les murs

ATELIERS ARTISTIQUES (Inde)

JOURNAL DE BORD

1ère semaine
« Première semaine de résidence. Après trois jours de voyage, nous sommes enfin arrivés à Tiruchirapalli dans la province de Chennai et l’Etat du Tamil Nadu. Pour ceux qui vivent l’Inde pour la première fois, cela peut être un choc ! Épuisés mais excités par toutes ces nouveautés et la résidence à venir, les artistes sont fin prêts pour animer leur ateliers… »
Pour lire la suite, rendez-vous sur notre page Facebook.

2ème semaine
« Dans l’école de Meikandaar, à 30 kms de Trichy, la fondation initie et produit une fois l’an et dans le cadre d’une résidence, des ateliers artistiques pour des enfants Dalits (caste des intouchables), une des premières générations qui a accès à l’éducation. Cette initiative a pour but de leur transmettre par la pratique artistique (peinture, sculpture, photo, écriture,…), une façon d’éveiller sa créativité et de penser autrement. L’emprise de la colonisation britannique est restée bien ancrée dans les méthodes d’apprentissage et les conditions de vie sont plutôt difficiles pour ces enfants pauvres… »
Lire la suite du résumé de la deuxième semaine de résidence ici.

Témoignages

« Les visages lumineux des élèves, tellement fiers et heureux de montrer leurs créations à leur famille, me confirment que ce workshop a été bénéfique (…) Trois semaines n’ont pas été de trop pour que les élèves conçoivent et dessinent leurs parures (…) Je pense que c’était la première fois qu’un travail aussi long et approfondi leur était proposé. Cet atelier a été l’occasion pour les élèves d’apprendre différemment et de vivre un autre rapport avec le corps enseignant.»
Lionel Estève, artiste, atelier de confection de parures

« Pas de discours sur l’histoire de l’art, sur la figuration ou l’abstraction mais une introduction par la pratique, le dessin simple en passant par les volumes, la 3D (maquettes) et le collage  jusqu’à l’accrochage des travaux dans le lieu de l’exposition, c’est de cette façon que j’ai conçu l’approche visuelle de l’œuvre du Petit Prince. Des exercices simples comme cinq minutes les yeux fermés à visualiser le Petit Prince et le dessiner tel que chacun l’imagine en oubliant les illustrations officielles. Une vraie révélation pour chacun (…) »
Claudia Radulescu, artiste, atelier de dessins et de collages autour de l’oeuvre du Petit Prince

« Expérience riche, valorisante, intense! Une relation de confiance entre les adultes et les enfants s’est très vite installée dépassant les « What’s your name ? Where do you come from? » des premiers jours et permettant des interactions bien plus positives et constructives ! »
Philippe Terrier-Hermann, artiste-chercheur

« J’ai appris à rester humble et à me mettre au niveau des élèves. Par exemple, j’ai très vite réalisé qu’une grande partie de ma présentation était trop euro-centrée et totalement hors contexte pour eux. Il a fallu que je m’adapte (…) Apprendre à les appeler chacun par leurs prénoms compliqués à retenir pour nous, a été aussi une étape essentielle dans le dialogue avec eux. »
Lucile Adam, Photographe, atelier Portrait

« Pour ces jeunes, c’était aussi une manière d’aller vers les autres.(…) Nous avons été surprises par la violence et la pauvreté mais par contraste, de découvrir aussi une forme de spiritualité intérieure et une véritable curiosité chez ces enfants. Le rapport à l’éducation ici est très différent du nôtre; aucun enseignement artistique n’est donné avant l’université et ce dans toutes les écoles publiques en Inde. (…) La liberté passe par l’éducation! »
Rachel Monosov et Lisa Lapierre, atelier photo et vidéo

« Les élèves ont été surpris par ce qu’ils ont pu créer et produire. Sans doute pour la première fois dans le cadre de leurs études, ils n’ont pas reproduit mais inventé. »
Franck Barthélémy, coordinateur du projet en Inde pour Thalie Art Foundation 

Pour en savoir plus sur les projets et les artistes, télécharger ici le dossier de presse.

Si vous souhaitez soutenir la fondation dans son engagement auprès de l’association Human Uplift Trust:
faites_un_don_25_black


Appel à candidature

PROJETS HORS LES MURS 2016

Après l’appel à candidatures lancé en septembre 2015, le comité de Thalie Art Foundation a retenu pour leur qualité artistique et leur impact social, les projets suivants :

L’école de Marinella Senatore, Les Laboratoires d’Aubervilliers
Culture et Marges, Centre vidéo de Bruxelles
A Map is not a Territory, inoutput ASBL et le Centre culturel de Jette – Centre l’Armillaire

Les projets seront restitués dans les nouveaux espaces de la fondation à Bruxelles en 2017.

Cet appel à candidature a pour but de soutenir la production d’un projet socio-artistique sur le territoire de Bruxelles et à l’échelle européenne. Cette bourse accordée vise à valoriser le partage d’expériences et de savoirs au travers d’une oeuvre ou d’une action initiée soit par un artiste, soit par une institution culturelle ou association.


Projet hors les mur

Out of the Box

Une éducation créative qui sort des rangs

Thalie Art Foundation soutient Out of the Box et parraine le programme pour la première session 2015-2016.

On estime que près de 35 % des jeunes belges qui ont entre 15 et 20 ans décrochent d’un programme scolaire traditionnel, refusent d’aller à l’école et se placent délibérément en marge de tout apprentissage. Out of the Box vise la confiance et la conscience de soi, l’expression créative, la (re)découverte du plaisir d’apprendre.